L’Aïd el-Fitr

Par défaut

Cette année, l’une de mes étudiantes m’a, sans le vouloir, donné l’idée de marquer l’Aïd, la fin du Ramadan: « Madame, jeudi, c’est l’Aïd », m’a-t-elle annoncé pour excuser son absence à venir.

Sur le coup, j’ai pensé qu’elle parlait d’un acronyme quelconque: l’Association des Idéalistes Déçus, par exemple. Je me suis vite resaisie, ça n’a pas trop paru… Du moins, je l’espère.

Alors voici mon menu:

Collation: Kaak

Souper: Kebda mchermla (plat en sauce au foie de mouton),

Tajine d’agneau aux pruneaux et aux oignons,

Boulfaf (brochettes de foie de mouton),

tchekchouka (salade froide de poivrons et de tomates cuits),

le tout accompagné d’un plat de semoule sacrilège et de thé à la menthe du jardin.

J’ai aussi du féta et des baklavas.

* * * * *

(25 septembre 2015)

Finalement, la salade a sans doute été le plus grand succès auprès des filles.

J’ai A-DO-RÉ la tajine (moi, je raffole des mélanges sucré-salé !) alors que Jim s’est régalé des brochettes.

Et j’ai oublié de servir le feta…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s